Flash Solutions Quartiers d'été
Numéro 3
 
 
Au cœur de la mobilisation pour les quartiers de la politique de la ville, l’Etat, les collectivités territoriales et les associations œuvrent plus que jamais en faveur des habitants pendant la période estivale.
Le plan « Quartiers d’été » soutient de nouvelles initiatives et fait naître de nouvelles coopérations afin de proposer un programme d’actions riche, répondant aux attentes et besoins des habitants des quartiers et préparer au mieux la rentrée.
Cette programmation ambitieuse permettra notamment d’assurer la continuité pédagogique via le dispositif de « Vacances apprenantes ». Elle vise également le renforcement de la présence des services publics et des professionnels de terrain, et le rapprochement entre la population et les forces de sécurité. Elle a aussi pour objectifs la valorisation des actions de solidarité, la priorité à la formation et à l’emploi, ainsi que l’amplification des dispositifs culturels et sportifs, dans le respect des règles sanitaires.
Après la période éprouvante du confinement, les associations de proximité et les têtes de réseau se mobilisent, innovent, créent des solutions pour poursuivre cet accompagnement du quotidien.
Le « Flash Solutions – Quartiers d’été » vous propose un tour d’horizon de ces initiatives à travers la présentation de projets accompagnée d’interviews et de retours d’expérience d’acteurs locaux qui font vivre Quartiers d’été dans les territoires.
 
Saint-Denis (93) :
Des activités estivales ludiques et éducatives pour rattraper le "temps perdu" du confinement
 
Depuis 2004 l’association ARTIS MULTIMEDIA a pour but de faciliter la réinsertion sociale et professionnelle, de lutter contre le décrochage scolaire et contre les nouvelles formes d’exclusion de la société́ de l’information, de soutenir l’appropriation sociale et citoyenne des technologies de l'information et de la communication (TIC), de lutter contre les violences sous toutes leurs formes et de promouvoir la citoyenneté́ et la laïcité́ dans les quartiers populaires de Saint Denis.
 
Retrouvez les propos de Rachida HAMDAN, directrice de l'association :
A la suite du confinement de nombreux enfants ont pris du retard dans leur cursus scolaire, voire ont complétement décroché. En outre, beaucoup ne partent pas en vacances. Nous avons décidé d’utiliser la période estivale pour offrir des activités éducatives mais aussi des moments ludiques et de convivialité.
Nous proposons des stages de mathématiques, français, anglais, club lecture et écriture notamment pour renforcer les lacunes identifiées, ainsi que de nombreuses sorties culturelles (visites de musée, découverte du patrimoine…) et ludiques (jeux de société, quizz, atelier de cuisine…). Ces stages sont animés par des animateurs de l’association et de nombreux bénévoles dont des étudiants à destination d’enfants et de jeunes de 6 à 17 ans Séquano-Dionysiens.
 
 
 
 
 
 
Stage : mathématiques et cuisine, pour apprendre les mesures de manière concrète
 
Le but est de combler tout ou partie du retard scolaire accumulé par les enfants et les jeunes participants voire simplement de leur redonner ou donner goût à l’apprentissage, tout en leur proposant des activités divertissantes.

Dans chaque matière proposée, les niveaux des participants s’améliorent de jour en jour. Par ailleurs, le programme que nous proposons a permis à une majeure partie du public de découvrir et d’avoir accès à des activités culturelles qu’il n’a jamais appréhendées.

Nous tenons à offrir des activités éducatives et culturelles toujours dans un cadre bienveillant qui prend en compte le rythme et les possibilités de chaque participant. Par ailleurs, nous proposons des méthodes de travail innovantes pour rendre attractif l’apprentissage. Pour ce faire, nous couplons chaque atelier scolaire à une activité ludique pour motiver les enfants et les jeunes. Par exemple, l’atelier mathématique peut être couplé à celui de cuisine. Ainsi les règles de mathématiques sont mises en application lors de l’atelier cuisine (les mesures et conversions), les enfants apprennent la conjugaison en jouant au jeu de société Bescherelle etc.
Nous avons relevé un très fort taux de participation. Le public ciblé ainsi que leurs familles sont effectivement très demandeurs de soutien. Nous avons pu constater que certains enfants réfractaires à tout apprentissage à leur arrivée ont réellement pris goût au travail scolaire.
 
Marseille (13) : Des stages ludopédagogiques
Les stages ludopédagogiques au centre social des Escourtines se sont terminés dans la joie et la bonne humeur.
Chaque enfant est reparti avec un sac à dos pour continuer la remobilisation scolaire cet été. Cette action a été largement financée par l'Etat dans le cadre des « quartiers d'été ».
Focus sur les Quartiers d'été à Marseille
 
Près de 240 000 personnes habitent les 35 QPV de la cité phocéenne avec la particularité de se trouver plus proche du centre-ville que dans d’autres territoires. A Marseille, les habitants des quartiers représentent 27% des marseillaises et des marseillais. Ici comme ailleurs, l’ensemble des réseaux de la politique de la ville, (État, associations, mairie de Marseille et les autres collectivités territoriales) se mobilisent pour proposer des activités variées et enrichissantes dans le cadre du plan Quartiers d’été. Un extrait de ces activités vous est présenté au sein de ce numéro.
 
Vous trouverez ainsi une présentation d’actions culturelles portées par le cinéma l’Alhambra et l’association Because U art, la valorisation des actions de solidarité par la Fabulerie et le centre social des Escourtines ainsi que des actions « Vacances apprenantes » proposées par l’association 321 de la Castellane.
 
Ateliers d'été au Cinéma Alhambra à Marseille
 
Qui êtes-vous ?
Nous sommes un cinéma associatif, situé dans le Nord de Marseille à deux pas de l’emblématique quartier de l’Estaque si joliment raconté par le cinéaste Robert Guédiguian. Nous avons une unique grande et belle salle, et de nombreux espaces d’ateliers. L’Alhambra est le seul équipement culturel ouvert 7jours sur 7 à l’échelle de notre territoire (plus de 100 000 habitants !) C’est un lieu de vie, d’échanges, de rencontres, d’ouverture... Nous jouons un rôle social et culturel pour l’ensemble du quartier.
 
Pendant le confinement 
Malgré la fermeture de l’équipement au public, nous sommes restés très actif, avec de multiples projets et propositions : de façon « classique » nous avons mis en place des e-séances accessibles au public résidant à moins de 50 kilomètres du cinéma.
Nous avons poursuivi notre rôle de partenaire artistique et éducatif en accompagnant les enseignants et les familles avec qui nous travaillons toute l’année. Nous avons inventé un projet avec l’agence du court-métrage 1 jour-1 court. Plus de 60 classes ont regardé chaque jour un court métrage chez eux, avec une programmation choisie et adaptée à chaque tranche d’âge. Nous avons ouvert notre grand hall du cinéma tous les matins pendant un mois pour accueillir une unité de production de masques confectionnés par les bénévoles à destination des familles en difficulté.
 
Et maintenant ?
Depuis l’ouverture du cinéma le 22 juin, nous n’arrêtons pas ! Très rapidement l’équipe a décidé de rester ouvert au mois d’août (une première en 30 ans !) avec un programme foisonnant : des séances diverses, variées et une multitude d’animations.
Et nous nous sommes mobilisés très fortement pour répondre aux différents appels à projets quartiers d’été, rouvrir le monde, vacances apprenantes et école ouverte.
Au final 16 ateliers se dérouleront tout au long de cet été, en partenariat avec des structures du territoire et des artistes-intervenants complices.
 
 
 
Retrouvez les courts métrages réalisés lors des ateliers :
 
 
 
Vidéo de l’atelier documentaire réalisé sur 3 jours avec un groupe de jeunes migrants encadrés par l’association SIGMA Formation et 2 intervenants artistiques (vidéaste et preneur de son)
 
Vidéo de l’atelier de cinéma d’animation réalisé sur une semaine avec un groupe d’enfants de l’institut thérapeutique éducatif et pédagogique -ITEP- de Marseille Nord et une intervenante plasticienne et cinéaste.
 
3 ateliers au Théâtre de l'Œuvre
 
Le théâtre de l'Œuvre à Marseille a accueilli au mois d'août trois ateliers dans le cadre de « Quartiers d'été » :
 
  • Un atelier de découverte de la mandoline pour les enfants (animés par Catherine Arquez et Vincent Beer Demander, professeurs à l’Académie de Mandoline et Guitare de Marseille). Une quinzaine d’enfants ont pu découvrir cet instrument méditerranéen qui a acquis ses lettres de noblesse à Marseille.
  • Un atelier de découverte du théâtre (animé par Aurélie Babin de la Compagnie l’Envolée). Les enfants du quartier de Belsunce ont pu monter en 5 jours un projet collectif qu’ils ont présenté sur scène devant leurs parents, dans le respect des consignes sanitaires.
  • Un atelier d’éloquence pour les adolescents (animé par Aurélie Babin de la Compagnie l’Envolée). Les participants ont effectué des matchs d’improvisation sur des sujets qu’ils avaient choisis.
 
Les femmes pratiquent l'art avec Because U Art
Dans le cadre de quartier d’été et accompagné par l'association Because U Art, un groupe de femmes du centre ville a suivi des ateliers de pratiques artistiques au Théâtre national de la Criée avant de partir en sorties culturelles à la journée avec leurs enfants
Repenser l’espace public avec 3.2.1
 
Les activités se déroulent tous les matins sur la place du Mérou - la Castellane.
 
Projet 3.2.1 La Castellane
L’été est là et nous avons la possibilité de nous mobiliser pour faire des actions au sein de cette cité des quartiers Nord - 4 semaines pour repenser l’espace public, ré-imaginer les lieux du passage et construire des ponts entre les habitants et les jardins et parcs proches (notamment le Parc de la Jougarelle et Foresta), entre le quartier et l’ailleurs.
 
La présence de 3.2.1 à la Cité
Les ateliers buissonniers à l'énième puissance !
Tout au long de l’été nous sommes présents avec nos ateliers Buissonniers , au moins 2 fois par semaine. Les ateliers buissonniers sont des ateliers de pédagogie sociale qui prévoient, accueil inconditionnel, ritualité, espace d'expression, ateliers de création, manualité, recyclage, assemblée des participants.
 
Les ateliers ont lieu en proximité du jardin de la Jougarelle et nous travaillons en partenariat avec l’association Les Rudologistes Associés. En plus des ateliers buissonniers nous imaginons d’organiser de petits évènements itinérants tout au long de l’été en activant nos compétences spécifiques et celles de nos partenaires et collaborateurs. Parmi les interventions programmées :
  • spectacles et ateliers autour du monde du théâtre d’objets et de la marionnette
  • spectacle et atelier de magie
  • conte et lecture: atelier Kamishibai
  • atelier de musique et construction d’instruments musicaux
  • jeux en bois
  • ateliers de cuisine et radio
 
 
Parmi nos partenaires: cie Le Cafoutche (qui organise le festival Tralala-Tralalere), les CEMEA-PACA, association En Chantier.
 
Les sorties et le lien avec l'extérieur
Nous allons organiser tout au long de l’été un calendrier des sorties en familles dans des endroits agréables et proches (accessibles pour la suite en autonomie par les familles, gratuits ou peu onéreux). Le but de ces sorties est de tisser des liens entre la ville et la nature, connaître de nouveaux lieux, passer des moments agréables en famille mais aussi avec le groupe de participants.
(Sorties envisagées : café villageois Au Maquis! de Lauris, balade au rove avec Eric le chevrier, sortie mer en Yole de Bantry avec le Zou Mai, etc.)
 
Nous comptons proposer à 10 enfants du quartier de participer aux “Vacances Bricabracs” : un accueil de nature centre aéré de 8h30 à 17h30 organisé par l’association Espaces éducatifs Bricabracs. L’association propose une pédagogie sociale, active et interculturelle, dans un cadre magnifique (pinede, poulailler, jardin, atelier de construction, atelier art et création, etc.) à proximité de la cité de la Granière. Tous les projets d’été de 3.2.1 visent à poser les bases d’un travail de co-construction avec les partenaires impliqués, pour l’année 2020-2021.
 
Les familles bénéficiaires
Notre objectif est de constituer un groupe de 10 et 15 enfants pendant tout l’été et leurs familles (et d’en accueillir des centaines tout au long de l’été) Nous souhaitons avoir un public diversifié et multigénérationnel et nous défendons l’idée d’un accueil inconditionnel (pas d’inscription préalable sauf pour les activités qui l’exigent pour des raisons logistiques).
Les enfants du collectif de femmes la Baguette Magique et leurs mamans participeront en nous appuyant dans l’organisation des activités et auront un rôle relais.
 
L’imagination au pouvoir avec la Fabulerie
 
La Fabulerie est une fabrique d’expériences culturelles et un espace d’exploration numérique dédié aux jeunes générations, située en plein centre de Marseille, dans le quartier prioritaire de Noailles. Elle anime, dans son tiers-lieu, des activités créatives pour les plus jeunes (escape game pédagogique, expositions, fablabs jeunesse, ateliers de création numérique) ainsi que des temps de formation sur le numérique, en itinérance sur le territoire, pour les professionnels.
 
Pendant le confinement :
La crise sanitaire que nous traversons a mis en relief des fractures sociales, culturelles, éducatives et numériques. Nous avons donc mis en place très rapidement, de premières ressources concrètes pour favoriser tant pour les professionnels que pour les jeunes, des activités éducatives ludiques et expérientielles, via la création, notamment de 26 tutoriels vidéo DIY et numérique. Nous avons également produit des visières de protection,
 
Cet été :
À la sortie du confinement, nous avons essayé de construire des formats pour l’été, qui puissent permettre à des jeunes, souvent privés de vacances et cumulant des difficultés scolaires, de s’éveiller à de nouvelles activités ludiques tout en développant leurs compétences académiques.
En juillet 2020, 190 jeunes ont imaginé la ville du futur, fabriqué un train fantôme en réalité virtuelle, conçu et développé un escape game culturel, fait naître des insectes-robots et joué à des instruments de musiques réalisés à partir de déchets et d’électronique simplifiée !
Oui ! L’imagination était au pouvoir, avec ces ateliers de création numérique motorisés par la Fabulerie, qui a embarqué, avec la complicité de nombreuses associations locales, ces créateurs en herbe et formé les plus grands.
Au collège Edmond Rostand, à la bibliothèque de Saint André, au centre social de la Castellane, dans le tiers-lieu de la Fabulerie, ils ont pu faire grandir leur curiosité et renforcer leurs connaissances, par le jeu et le bricolage numérique.
Le soutien Quartiers d’été a permis de renforcer nos moyens d’actions au sein des 3 cités éducatives marseillaises, dans lesquelles cette dynamique de continuité éducative a eu un fort succès auprès des jeunes et des plus grands (animateurs, éducateurs, parents…) qui sont venus se former et expérimenter ensemble sur ces mêmes temps. Cette action nous a ainsi permis de nous inscrire d’ores et déjà pleinement dans le travail que nous poursuivrons à la rentrée au sein des cités éducatives dont nous sommes partenaires.
 
Pour aller plus loin :
Pour favoriser l’autonomie des professionnels et des jeunes autour de ces nouvelles pratiques créatives et numériques, la Fabulerie prête des mallettes pédagogiques et numériques (enregistreur audio, circuits imprimés, enceinte, boîte à lumière) associées à des ressources en ligne partagées (24 tutoriels vidéos). Grâce aux soutiens de l’État et de la ville de Marseille dans le cadre des “Cités éducatives” et de la Fondation CMACGM, ces mallettes sont mises à disposition gratuitement depuis juin 2020 au sein des 3 territoires marseillais labellisés Cité Éducative : Marseille Nord, Malpassé Corot et Marseille Centre.
 
 
Agence nationale de la cohésion
des territoires
20, avenue de Ségur
TSA 10717
75334 Paris Cedex 07
Tél. : 01 85 58 60 00
@ANCTerritoires
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
 
 
© 2020 ANCT